DOSSIERS WITTERT
Liens

Copyright

Université de Liège (Belgique) - Collections artistiques - Florilège

Jan van der Straet, dit Giovanni Stradano - Stradanus (Bruges, 1523 - Florence, 1605)

Jan van der Straet
Nova Reperta
-
Le Haras de Don Juan d'Autriche


Nova Reperta (vers 1620-1630)

Les planches des NOVA REPERTA ("Nouvelles Découvertes") ont été imprimées à Anvers chez Jan Galle.

Page de titre
1 - La découverte de l'Amérique, par Theodoor Galle
2 - La boussole
3 - La poudre à canon
4 - L'imprimerie
5 - L'horlogerie
7 - La distillation
8 - L'élevage des vers à soie
9 - Le harnachement des chevaux
10 - Le moulin à eau
11 - Le moulin à vent
13 - Le sucre de canne
15 - Les lunettes, par Hans Collaert II
16 - Calcul de la longitude
17 - Le polissage des armures, par Hans Collaert II
18 - L'astrolabe, par Hans Collaert II
19 - La gravure sur cuivre



Nova Reperta, d'après Jan van der Straet



Burin
22 x 28 cm
vers 1600
en bas à droite
Legs Wittert (1903)
Inventaire n° 11773

 


Nova Reperta, d'après Jan van der Straet, dit Stradanus


1 - La découverte de l'Amérique, par Théodore Galle, d'après Jan van der Straet



Burin
22 x 28 cm
vers 1600
signé
en bas à droite
Legs Wittert (1903)
Inventaire n° 11774


Nova Reperta, d'après Jan van der Straet, dit Stradanus


2 - La boussole, d'après Jan van der Straet



Burin
22 x 28 cm
vers 1600
en bas à droite
Legs Wittert (1903)
Inventaire n° 11775


Nova Reperta, d'après Jan van der Straet, dit Stradanus


3 - La Poudre à canon, d'après Jan van der Straet



Burin
22 x 28 cm
vers 1600
en bas à droite
Legs Wittert (1903)
Inventaire n° 11776


Nova Reperta, d'après Jan van der Straet, dit Stradanus


4 - L'Imprimerie, d'après Jan van der Straet



Burin
22 x 28 cm
vers 1600
en bas à droite
Legs Wittert (1903)
Inventaire n° 11777


Nova Reperta, d'après Jan van der Straet, dit Stradanus


5 - L'horlogerie, d'après Jan van der Straet



Burin
22 x 28 cm
vers 1600
en bas à droite
Legs Wittert (1903)
Inventaire n° 11778


Nova Reperta, d'après Jan van der Straet, dit Stradanus


7 - La distillation, d'après Jan van der Straet



Burin
22 x 28 cm
vers 1600
en bas à droite
Legs Wittert (1903)
Inventaire n° 11779


Nova Reperta, d'après Jan van der Straet, dit Stradanus


8 - L'élevage des vers à soie, d'après Jan van der Straet



Burin
22 x 28 cm
vers 1600
en bas à droite
Legs Wittert (1903)
Inventaire n° 11780


Nova Reperta, d'après Jan van der Straet, dit Stradanus


9 - Le harnachement des chevaux, d'après Jan van der Straet



Burin
22 x 28 cm
vers 1600
en bas à droite
Legs Wittert (1903)
Inventaire n° 11781


Nova Reperta, d'après Jan van der Straet, dit Stradanus


10 - Les moulins à eau, d'après Jan van der Straet



Burin
22 x 28 cm
vers 1600
en bas à droite
Legs Wittert (1903)
Inventaire n° 11782


Nova Reperta, d'après Jan van der Straet, dit Stradanus


11 - Les moulins à vent, d'après Jan van der Straet



Burin
22 x 28 cm
vers 1600
en bas à droite
Legs Wittert (1903)
Inventaire n° 11783


Nova Reperta, d'après Jan van der Straet, dit Stradanus


13 - Le sucre de canne, d'après Jan van der Straet



Burin
22 x 28 cm
vers 1600
en bas à droite
Legs Wittert (1903)
Inventaire n° 11784


Nova Reperta, d'après Jan van der Straet, dit Stradanus


15 - Les lunettes, par Hans Collaert II, d'après Jan van der Straet



Burin
22 x 28 cm
vers 1600
en bas à droite
Legs Wittert (1903)
Inventaire n° 11785


Nova Reperta, d'après Jan van der Straet, dit Stradanus



16 - Le calcul de la longitude, d'après Jan van der Straet



Burin
22 x 28 cm
vers 1600
en bas à droite
Legs Wittert (1903)
Inventaire n° 11786


Nova Reperta, d'après Jan van der Straet, dit Stradanus


17 - Le polissage des armures, par Hans Collaert II, d'après Jan van der Straet



Burin
22 x 28 cm
vers 1600
en bas à droite
Legs Wittert (1903)
Inventaire n° 11787


Nova Reperta, d'après Jan van der Straet, dit Stradanus



18 - L'astrolabe, par Hans Collaert II, d'après Jan van der Straet



Burin
22 x 28 cm
vers 1600
en bas à droite
Legs Wittert (1903)
Inventaire n° 11788


Nova Reperta, d'après Jan van der Straet, dit Stradanus


19 - La gravure sur cuivre, d'après Jan van der Straet



Burin
22 x 28 cm
vers 1600
en bas à droite
Legs Wittert (1903)
Inventaire n° 11789

Cette planche est extraite des Nova Reperta. Il s’agit d’un recueil de vingt gravures réalisées d’après des dessins de Stradanus qui évoquent les grandes découvertes de l’époque comme la découverte de l’Amérique ou encore l’invention des lunettes. Gravé par Theodoor Galle et Hans Collaert, le recueil est édité entre 1620 et 1630 par Jan Galle. De nombreux dessins de Stradanus sont en effet reproduits par des graveurs anversois, notamment par Galle, Sadeler, Collaert et Wierix. C’est lors d’un séjour en Flandre, vers 1578, qu’il aurait pris contact avec des graveurs et des imprimeurs auxquels il aurait fournit des modèles, une fois rentré en Italie.

Cette planche illustre toutes les étapes de la gravure sur cuivre. Dans le grand atelier, à droite, un homme à lunette grave une plaque de cuivre. Il maintient la plaque inclinée pour mieux capter la lumière mais aussi pour tracer des courbes. En effet, le seul moyen d’entailler des courbes est de faire tourner la plaque sous le burin pour réduire le risque de casser la pointe de celui-ci. Deux jeunes apprentis montrent des dessins au graveur. Sur la table, on distingue quelques outils, notamment des burins de différentes tailles.

Au centre de la composition, la plaque gravée est préparée pour l’impression. D’abord, elle est chauffée pour mieux procéder à l’encrage. A la même table, le pressier applique l’encre sur la matrice à l’aide d’un tampon, en veillant à ce qu’elle entre bien dans les creux. L’excès d’encre en surface est ensuite délicatement essuyé au moyen d’un chiffon, puis au final avec la paume de la main. Ces précautions servent à ne pas retirer l’encre des cavités de la matrice.

A gauche, on voit le processus d’impression. La plaque prête au tirage, le pressier place sur celle-ci une feuille de papier humidifiée. Lors du passage sous la presse à rouleaux, le papier prend l’empreinte des creux et boit toute l’encre. L’impression suppose une force considérable pour manœuvrer la roue. Sur le côté, un homme examine attentivement une estampe afin d’ajuster la pression ou d’approuver son édition. Finalement, les estampes sont mises à sécher sur des cordes tendues le long des murs.

Dans les œuvres de Jan van der Straet, l’inspiration maniériste de Giorgio Vasari et Francesco Salviati coexiste avec un réalisme d’essence flamande. C’est un exemple de l’influence de l’art italien sur les artistes nordiques du XVIe siècle.

Florence Sauvenier, 1ère licence en histoire de l’art et archéologie, syllabus, cours d’histoire de la gravure, Université de Liège, année académique 2005-2006


Nova Reperta, d'après Jan van der Straet, dit Stradanus

Université de Liège - Service des Collections artistiques - E-mail : wittert@ulg.ac.be

Page créée le 31 mai 2000 - modifiée le 17 octobre 2007


Chaque mois, un site à découvrir