DOSSIERS WITTERT
Liens

Copyright

Université de Liège (Belgique) - Collections artistiques - Florilège

Félicien ROPS (Namur, 1833 - Essonnes, 1898)


Félicien Rops, vu par
Armand Rassenfosse


1833 : le 7 juillet, naissance à Namur de Félicien Rops, fils unique de l'industriel Nicolas Rops et de Sophie Maubille. Il fait ses études au Collège Notre-Dame de la Paix à Namur.
1849 : décès du père de Félicien Rops qui passe sous la tutelle de son oncle Alphonse, échevin à Namur. Il est renvoyé du Collège des jésuites de Namur et poursuit ses études à l'Athénée de Namur. Il s'inscrit à l'Académie des Beaux-Arts de Namur.
1851 : Rops est inscrit à l'Université Libre de Bruxelles, pour une candidature en philosophie préparatoire au droit.
1852 : Rops est fiancé à Charlotte Polet de Faveaux, fille d'un juge au tribunal de Namur.
1854 : A sa majorité, il dispose de la fortune de son père.
1857 : mariage avec Charlotte Polet de Faveaux.
1858 : naissance de son fils Paul Rops.
1859 : naissance de sa fille Juliette Rops.
1862 : séjour à Paris
1864 : Rops rencontre Baudelaire, en visite à Namur.
1865 : décès de sa fille Juliette.
1868 : Vice-président de la Société Libre des Beaux-Arts de Bruxelles.
1869 : le 4 décembre, Rops est l'initiateur de la fondation à Bruxelles de la Société internationale des Aquafortistes. Rops rencontre Aurélie et Léontine Duluc, qui deviennent ses maîtresses.
1870 : Léontine Duluc donne naissance à une fille, Claire.
1874 : Félicien Rops s'installe définitivement à Paris, où il vit avec les deux soeurs Duluc. Il entretient par ailleurs de nombreuses liaisons amoureuses. Rops effectue de nombreux séjours à la côte belge et dans les Ardennes.
1879 : voyage en Hongrie.
1880 : voyage en Espagne.
1885 et 1887 : voyages aux Etats-Unis et au Canada pour établir un réseau d'exportation des créations de la maison de couture d'Aurélié et Léontine Duluc.
1886 : Rops est membre du groupe des XX à Bruxelles.
1888 : Rops fait la connaissance à Paris d'
Armand Rassenfosse.
1892 : Rassenfosse présente
Auguste Donnay à Rops.
1893 : en juillet, Rops séjourne à Liège et rend visite à son ami Armand Rassenfosse, à qui il remet son testament et qu'il désigne comme co-exécutaire testamentaire.
1898 : le 23 août, décès à Essonnes de Félicien Rops.


Dessin préparatoire pour Lupani, par Félicien Rops



Mine de plomb et encre de Chine
9,5 x 6 cm
Legs Wittert (1903)
Inventaire n° 24130


Félicien Rops : bibliographie

E. RAMIRO, Catalogue descriptif et analytique de l'oeuvre gravé de Félicien Rops, Paris, 1905.
Camille LEMONNIER, Félicien Rops, Paris, 1908.
A. FONTAINAS, Rops, Paris, 1925.
Maurice EXSTEENS, L'oeuvre gravée et lithographiée de Félicien Rops, Paris, Pellet, 1928.
Rops, dans Ulrich THIEME et Felix BECKER, Allgemeines Lexikon der bildenden Kùnstler von der Antike bis zur Gegenwart, t. XXVIII, Leipzig, 1934, p. 587-588.
Le Cabinet des Estampes. Trente années d'acquisitions. 1930-1960, catalogue d'exposition, Bruxelles, Bibliothèque Royale de Belgique, 1961, p. 71-72.  
J.P. BABUT DU MARES, Félicien Rops, Ostende, 1971.
P. MAC ORLAN, J.-K. HUYSMAN, L'oeuvre gravé de Félicien Rops, Paris, Henri Veyrier, 1975.
H. VEYRIER, Félicien Rops, Paris, 1975.
E. BENEZIT, Dictionnaire critique et documentaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, Paris, Librairie Gründ, 1976, tome IX, p. 80-82.
Eugène ROUIR, 150 ans de gravure en Belgique, Bruxelles, C.G.E.R./Meddens, 1980, p. 8.
P.& V. BERKO, Dictionnaire des peintres belges nés entre 1750 & 1875, Bruxelles, Laconti, 1981, p. 565-566.
Marcus OSTERWALDER, Dictionnaire des Illustrateurs. 1800-1914 (Illustrateurs, caricaturistes et affichistes), Paris, Hubschmid & Bouret, 1983, p. 917.
Félicien Rops 1833-1898, catalogue d'exposition, Bruxelles, Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique, 1985.
Janine BAILLY-HERZBERG, Dictionnaire de l'estampe en France 1830-1950, Paris, Arts et Métiers Graphiques / Flammarion, 1985, p. 287-289.
Rétrospective Félicien Rops, catalogue d'exposition, Wavre, 1989.
Serge GOYENS DE HEUSCH, L'Impressionnisme et le Fauvisme en Belgique - Het Impressionnisme en het Fauvisme in België, catalogue d'exposition, Musée d'Ixelles - Museum van Elsne, 1990, p. 40-41.
Pierre SOMVILLE, Amour et mort chez H. Baldung Grien,G. Moreau et F. Rops, dans Art&Fact n° 10 - Eros et Thanatos, Liège, 1991, p. 66-69.
Astrid MATTART, ROPS Félicien, dans Le Dictionnaire des Peintres belges du XIVe siècle à nos jours depuis les premiers maîtres des anciens Pays-bas méridionaux et de la Principauté de Liège jusqu'aux artistes contemporains, Bruxelles, La Renaissance du Livre, 1995, p. 862. (le Dictionnaire des Peintres belges sur internet : site de l'IRPA : Balat)
Félicien Rops. La modernita scandalosa. 1833-1898, catalogue d'exposition, Roma, Museo Nazionale del Palazzo di Venezia, 1996.
B. BONNIER, V. LEBLANC, M. DRAGUET, V. CARPIAUX, Cent légers croquis sans prétention pour réjouir les honnêtes gens, (catalogue d'exposition), Service de la Culture de la Province de Namur, 1998.
B. BONNIER, V. LEBLANC, D. PRIOUL, H. VEDRINE, Félicien Rops. Rops suis, aultre ne veulx estre, Bruxelles, Editions Complexe, 1998.
Alexia CREUSEN, De l'estampe à la sérigraphie. L'image imprimée en Wallonie des origines à nos jours, dans Un double regard sur 2000 ans d'art wallon, Bruxelles, Crédit Communal / La Renaissance du Livre, 2000, p. 207-242.

Félicien Rops : filmographie

CE TANT BIZARRE MONSIEUR ROPS, un film de Thierry Zéno (notice : CFWB - Communauté française de Belgique - Cinékiosque)

Félicien Rops : sur Internet

Musée Félicien Rops (Belgique, Namur)
Fondation Félicien Rops (Belgique, Mettet)
Félicien Rops on the Internet (USA, Artcyclopedia)
Elèves, disciples et imitateurs de Félicien Rops (Suisse, S.K. Création)
oeuvres de Rops : Agence photographique de la Réunion des Musées Nationaux (France)


Université de Liège - Service des Collections artistiques - E-mail : wittert@ulg.ac.be

Page créée le 27 septembre 1999 - modifiée le 13 juin 2006


Chaque mois, un site à découvrir