DOSSIERS WITTERT
Liens

Copyright
statistiques

Université de Liège (Belgique) - Collections artistiques - Florilège

Jacques OCHS (Nice, 1883 - Liège, 1971)

Jacques Ochs
Les Remarqués (1910) - Le procès Landru (Cour d'assises de Versailles, 1921)



Jacques Ochs, vu par Henri Anspach


Peintre portraitiste, dessinateur, illustrateur, affichiste et caricaturiste, Jacques Ochs est né en 1683 à Nice (France). La famille Ochs s'installe à Liège en 1893. Jacques Ochs fait ses études à l'Académie Royale des Beaux-Arts de Liège, où il est l'élève de Evariste Carpentier et d'Adrien de Witte. Lauréat du prix Donnay en 1903, Ochs séjourne en Italie. Sa passion pour le dessin ne l'empêche pas de se consacrer à l'escrime : champion de Belgique en 1912, médaille d'or aux Jeux Olympiques de Stockholm en 1913, et champion du monde en 1914, Jacques Ochs travaille en même temps au journal "Le Pourquoi Pas ?" , au "Journal de Liège", au "Petit Parisien" et à "la Nation Belge"

En 1920, il est nommé professeur de peinture à l'Académie Royale des Beaux-Arts de Liège. En 1934, il devient directeur du Musée des Beaux-Arts de Liège et trois ans plus tard directeur de l'Académie. Il participe en 1939 avec Auguste Buisseret, échevin de la ville de Liège, à la vente de Lucerne, où la Ville de Liège acquiert des tableaux de Picasso, Gauguin, Chagall, expurgés des collections allemandes par les nazis. En 1940, Jacques Ochs est arrêté pour la publication d'une caricature antinazie dans le "Pourquoi Pas ?" : Hitler aux mains rouges. Interné à Liège puis à Breendonck, il est relâché sous condition en 1942 puis à nouveau arrêté par les nazis, en 1944. Condamné à mort à Malines, il sera libéré in extremis.

Elu membre correspondant de la Classe des Beaux-Arts de l'Académie Royale de Belgique en 1948, membre titulaire en 1953, Jacques Ochs décède à Liège en 1971, âgé de 88 ans.


Jacques Ochs : bibliographie

Jules BOSMANT, Jacques Ochs, collection Monographies de l'Art belge, Anvers, De Sikkel, 1949.
Philippe DELAITE, Jacques Ochs (1883-1971). Caricaturiste et peintre liégeois, 1974.
L'affiche en Wallonie à travers les collections du Musée de la Vie Wallonne, catalogue d'exposition, Liège, 1980.
Robert LIARD, Jacques Ochs. 1883-1971. Fondation Jacques et Yvonne Ochs-Lefèbvre, Bruxelles, Académie Royale de Belgique, 1992.
Françoise DUMONT, OCHS Jacques, dans Le Dictionnaire des Peintres belges du XIVe siècle à nos jours depuis les premiers maîtres des anciens Pays-bas méridionaux et de la Principauté de Liège jusqu'aux artistes contemporains, Bruxelles, La Renaissance du Livre, 1995, p. 779. (le Dictionnaire des Peintres belges sur internet : site de l'
IRPA : Balat)

Jacques Ochs : sur Internet

Caricatures d'escrime de Jacques Ochs (Belgique, Bruxelles, Musée de l'Escrime)


Université de Liège - Service des Collections artistiques - E-mail : wittert@ulg.ac.be

Page créée le 28 septembre 1999 - modifiée le 13 juin 2006


Chaque mois, un site à découvrir