DOSSIERS WITTERT
Liens

Copyright
statistiques

Université de Liège (Belgique) - Collections artistiques - Florilège

François MARÉCHAL (Housse, 1861 - Liège, 1945)

François Maréchal
Première période liégeoise - 1888 - 1889 - 1890 - 1891 - 1892 - 1893 - 1894 - 1895 - 1896 - 1898
Séjour en Italie
Deuxième période liégeoise - 1906 - 1911 - 1913 - 1925 - 1927 - 1928
Dessins - Monotypes


Période italienne (1902-1905)
n° 2 - Place Saint-Pierre (2e état)
n° 3 - L'aqueduc de Claude - Palatin
n° 8 - Porte du Palais Zuccari - Rome
n° 21 - Larves
n° 22 - S.P.Q.R.
n° 42 - Les oliviers - Tivoli (état)
n° 43 - Les Oliviers
n° 48 - L'olivier
n° 50 - Sujet fantastique
n° 53 - Les Montagnes - Le Campo Santo (état)
n° 53 - Les Montagnes - Le Campo Santo
n° 54 - Les Montagnes - Tivoli
n° 61 - La campagne romaine (état)
n° 64 - Vecchia sirena
n° 66 - Le Dôme - scène romaine
n° 69 bis - La vallée de l'Aniene
n° 74 - Il Monte Pagliar

En 1902, Français Maréchal est récompensé par la fondation Darchis, Il reçoit une bourse et part pour l'Italie. Il visite Milan et Florence avant de s'installer quelque temps à Rome. Durant son séjour dans la capitale, il perfectionne sa technique de graveur en multipliant les études d'architecture d'après certains monuments antiques et renaissants. Les oeuvres datées de 1902 sont donc consacrées à des vues de la ville éternelle Arcades de l'aqueduc de Claude (1902), la porte de la maison Zuccari (1902).

L'année suivante, il se retranche sur les collines de Tivoli et est saisi par la beauté de la campagne et par l'incomparable lumière qui baigne les lieux. Cette même année, l'artiste réalise de nombreux paysages panoramiques remarquablement détaillés (Il Fosso d'Empiglione, 1904) et des études d'arbres (L 'olivier, 1904). Désormais, le trait se fait plus souple et le traitement de la luminosité, digne d'un Claude Lorrain, est parfaitement maîtrisé. Grâce à une lumière plus unifiée, il parvient à rendre des effets d'atmosphère assez vibrants.

En plus de sa passion pour le paysage, Maréchal s'intéresse au microcosme. A cette époque, il rencontre le naturaliste Vaccari qui prépare un ouvrage sur la flore et l'entomologie du pays. Se découvrant une âme de botaniste, François accompagne son nouvel ami aux monts Abbruzes. Il se livre alors à l'étude de scorpions, de chardons, d'orchidées et d'insectes divers. Par la suite, il intègre très souvent des motifs d'insectes et de végétaux dans ses gravures italiennes et liégeoises.

Malgré la relative unité thématique de sa production, on trouve une série d'oeuvres incongrues dans la période italienne. En effet certaines planches du dernier carton de Rome se révèlent peu compréhensibles. Ces gravures présentent un cortège d'êtres fantastiques exhibant des formes monstrueuses et convulsées. Peut-être s'agit-il d'une farce cynique ? Quoi qu'il en soit, on ne trouve rien de similaire dans toute la carrière de Maréchal.


Notices rédigées sur base de :

Caroline FRANCOIS (2ème licence en histoire de l'art et archéologie, syllabus, cours d'histoire de la gravure, Université de Liège, année académique 1999-2000)



n° 2 - Place Saint-Pierre (2e état), par François Maréchal

 

eau-forte
15 x 24 cm
signé et daté "3.7.1902"
Inventaire n° 20427


François Maréchal : période italienne (1902-1905)


n° 3 - L'aqueduc de Claude - Palatin, par François Maréchal

 

eau-forte
30 x 40 cm
signé et daté "9.7.1902"
Inventaire n° 20426


François Maréchal : période italienne (1902-1905)


n° 8 - Porte du Palais Zuccari - Rome, par François Maréchal


eau-forte
40 x 30 cm
signé et daté "24.8.1902"
Don (1996)
Inventaire n° 26959


François Maréchal : période italienne (1902-1905)


n° 21 - Larves, par François Maréchal

 
Pointe sèche
24 x 18 cm
monogrammé et daté "25.12.1902"
Inventaire n° 28198


François Maréchal : période italienne (1902-1905)


n° 22 - S.P.Q.R., par François Maréchal

 
Eau-forte
34,8 x 27,3 cm
monogrammé et daté "29.12.1902"
Don (1996)
Inventaire n° 26925


François Maréchal : période italienne (1902-1905)


n° 42 - Les oliviers - Tivoli - état, par François Maréchal

 
Eau-forte
18 x 28 cm
signé et daté "22.4.1903"
Inventaire n° 20420


François Maréchal : période italienne (1902-1905)


n° 43 - Les Oliviers, par François Maréchal


Pointe sèche
24 x 15,5 cm
signé, non daté
Inventaire n° 20425


François Maréchal : période italienne (1902-1905)


n° 48 - L'olivier, par François Maréchal


Eau-forte
40 x 30 cm
signé et daté "8.6.1903"
Don (1996)
Inventaire n° 26961


François Maréchal : période italienne (1902-1905)


n° 50 - Sujet fantastique, par François Maréchal


Eau-forte
30 x 27 cm
monogrammé et daté "29.6.1903"
Inventaire n° 28199


François Maréchal : période italienne (1902-1905)


n° 53 - Les Montagnes - Le Campo Santo - Etat, par François Maréchal


Eau-forte
30 x 40 cm
signé et daté "23.7.1903"
Inventaire n° 20424

1/2 >>>


François Maréchal : période italienne (1902-1905)


n° 53 - Les Montagnes - Le Campo Santo, par François Maréchal


Eau-forte
30 x 40 cm
signé et daté "23.7.1903"
Inventaire n° 26962

<<< 2/2


François Maréchal : période italienne (1902-1905)


n° 54 - Les Montagnes - Tivoli, par François Maréchal


Eau-forte
30 x 40 cm
signé et daté "11.8.1903"
Inventaire n° 20418

Cette estampe a été réalisée durant le séjour de l’artiste en Italie. Elle atteste de la qualité technique que Maréchal atteint à cette époque. Son trait se fait plus fin et, grâce à une morsure légère de la plaque par l’acide, il obtient une composition plus claire. Il n’hésite pas à laisser des parties blanches pour accentuer la luminosité. Maréchal grave d’après nature et tente de représenter le paysage de manière réaliste, en faisant preuve de minutie.

La composition se développe en trois plans parallèles, dont le premier, plus sombre donne de la profondeur à la gravure. Dans le plan médian, on peut voir des éléments d’architecture. L’arrière-plan est beaucoup plus dénudé ; le graveur ne fait qu’effleurer la plaque à certains endroits, laissant le ciel en partie vierge.

Julie GILSON, 1ère licence en histoire de l’art et archéologie, syllabus, cours d’histoire de la gravure, Université de Liège, année académique 2005-2006.


François Maréchal : période italienne (1902-1905)


n° 61 - La campagne romaine (état), par François Maréchal


Eau-forte
29 x 40 cm
signé et daté "3.10.1903"
Inventaire n° 20423


François Maréchal : période italienne (1902-1905)


n° 64 - Vecchia sirena, par François Maréchal


Eau-forte
30,5 x 44,5 cm
signé et daté "1903"
Inventaire n° 26956


François Maréchal : période italienne (1902-1905)


n° 66 - Le Dôme - scène romaine, par François Maréchal


Eau-forte
21 x 33 cm
signé et daté "3.12.1903"
Inventaire n° 20272


François Maréchal : période italienne (1902-1905)


n° 69bis - La vallée de l'Aniene, par François Maréchal


Eau-forte
35 x 45 cm
signé et daté "10.3.1904"
Inventaire n° 21359


François Maréchal : période italienne (1902-1905)


n° 74 - Il Monte Pagliaro, par François Maréchal


Eau-forte
30 x 40 cm
signé et daté "6.6.1904"
Don (1996)
Inventaire n° 26923


François Maréchal : période italienne (1902-1905)


Université de Liège - Service des Collections artistiques - E-mail : wittert@ulg.ac.be

Page créée le 11 février 2000 - modifiée le 8 septembre 2007


Chaque mois, un site à découvrir