DOSSIERS WITTERT
Liens

Copyright

Université de Liège (Belgique) - Collections artistiques - Florilège

Fernand KHNOPFF (Grembergen-lez-Termonde, 1858 - Bruxelles, 1921)

Né en 1858 en Flandre orientale, dans une famille de magistrats, Fernand Khnopff passe son enfance à Bruges, où son père est substitut du procureur du roi. Peu après la naissance de sa soeur Marguerite, qui sera son modèle favori, la famille Khnopff quitte Bruges pour Bruxelles, où le père a été nommé juge. Fernand Khnoptf fait ses études à la Faculté de Droit de Bruxelles, et en 1876, il entre à l'Académie des Beaux-Arts de Bruxelles, où il est l'élève de Xavier Mellery. En 1877-1880, il séjourne fréquemment à Paris, où il fréquente l'Académie Jullian. Membre fondateur du Groupe des XX à Bruxelles en 1888, Khnopff participe aux expositions du groupe dont il réalise une des affiches.

En tant que graveur, Khnopff pratique surtout la pointe sèche. Il en exécute treize durant la période 1898-1906, qui ne portent pas de signature, ni de monogramme. Elles ont très fréquemment pour thème des attitudes féminines.


Oeuvres de Fernand Khnopff conservées à l'Université de Liège

Un masque
Etude de cheveux
Sire Halewyn
Le rideau



Un masque (1899), par Fernand Khnopff



Pointe sèche
44,7 x 30,7 cm
Non signé et non daté
Acquisition 1997
Inventaire n° 24774


L'oeuvre gravé de Fernand Khnopff


Etude de cheveux (1899), par Fernand Khnopff



Pointe sèche
24,2 x 17 cm
Non signé et non daté
Acquisition 1995
Inventaire n° 26551


L'oeuvre gravé de Fernand Khnopff


Sire Halewyn (1913), par Fernand Khnopff



Pointe sèche
24,5 x 33,8 cm
Non signé, daté de 1913 au dos
(1903 dans le catalogue)
Acquisition 1997
Inventaire n° 27394


L'oeuvre gravé de Fernand Khnopff


Le rideau, par Fernand Khnopff



Pointe sèche
48 x 33,5 cm
Non signé
Acquisition 1997
Inventaire n° 27554


L'oeuvre gravé de Fernand Khnopff

Fernand Khnopff : bibliographie

Ph. ZILCKEN, Les pointes sèches de Fernand Khnopff, dans Revue de l'art ancien et moderne, vol. 6, Paris, 1907, p. 192-194.
Vittorio PICA, Khnopff, dans Ulrich THIEME et Felix BECKER, Allgemeines Lexikon der bildenden Kùnstler von der Antike bis zur Gegenwart, t. XX, Leipzig, 1927, p. 246-248.
E BENEZIT., Dictionnaire critique et documentaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, Paris, Librairie Gründ, 1976, tome VI, p. 207.
R.L DELEVOY., C. DE CROËS, G. OLLINGER-ZINQUE, Fernand Khnopff, Bruxelles, 1979
P.& V. BERKO, Dictionnaire des peintres belges nés entre 1750 & 1875, Bruxelles, Laconti, 1981, p. 387-389.
Pïerre SOMVILLE, Khnopff et le sphinx, dans
Art&Fact n° 1, Liège, 1982, p. 85-87.
Janine BAILLY-HERZBERG, Dictionnaire de l'estampe en France 1830-1950, Paris, Arts et Métiers Graphiques / Flammarion, 1985, p. 169.
Gisèle OLLINGER-ZINQUE, KHNOPFF Fernand, dans Le Dictionnaire des Peintres belges du XIVe siècle à nos jours depuis les premiers maîtres des anciens Pays-bas méridionaux et de la Principauté de Liège jusqu'aux artistes contemporains, Bruxelles, La Renaissance du Livre, 1995, p. 580-581. (le Dictionnaire des Peintres belges sur internet : site de l'
IRPA : Balat)

Fernand Khnopff : sur Internet

oeuvres de Khnopff :
Agence photographique de la Réunion des Musées Nationaux (France)
Fernand Khnopff on the Internet (USA, Artcyclopedia)


Université de Liège - Service des Collections artistiques - E-mail : wittert@ulg.ac.be

Page créée le 19 octobre 1999 - modifiée le 26 mai 2007


Chaque mois, un site à découvrir