DOSSIERS WITTERT
Liens

Copyright
statistiques

Université de Liège (Belgique) - Collections artistiques - Florilège

Anonyme flamand (début XVIe siècle)



Diptyque satirique flamand

Ce diptyque dont l'encadrement est d'origine, montre, fermé, un personnage indiquant une banderole en moyen néerlandais.

S'y lit l'avertissement suivant : " Laisse ce panneau fermé, sinon tu seras fâché contre moi. "

Bravant l'interdit, le spectateur ouvre le diptyque et se trouve confronté au postérieur du même personnage. Un chardon est fiché dans le pantalon. La légende tance le spectateur : " Ce ne sera pas ma faute car je t'avais prevenu avant. "



Huile sur bois
58,5 x 44 cm (chaque panneau)
Legs Wittert (1903)
Inventaire n° 12013

                     
                     
                  

En face, un fou fait la grimace. Il est accompagné d'un proverbe : " Et plus nous voudrons te mettre en garde, plus tu auras envie de sauter par la fenêtre. "

Donner une signification précise et sûre à ce diptyque n'est guère chose aisée. Ce type de sujet est extrêmement rare au XVle siècle. Il est possible de retrouver des correspondants approchants dans certains tableaux de Jérôme Bosch et de Quentin Metsys, mais ils ne constituent que des éléments secondaires et jamais le sujet principal. D'un point de vue stylistique, il appartient probablement à l'entourage d'un de ces deux peintres.

Le caractère moralisateur de cette oeuvre ne fait aucun doute. Le proverbe veut nous prémunir de l'attrait de l'interdit. L'iconographie le confirme, mais soulève la question de l'interprétation du thème sujet iconographique pris au hasard pour illustrer le proverbe, sujet scatologique ou sujet homosexuel ? Le chardon a plusieurs significations symboliques. Il est considéré comme d'un abord revêche, désagréable, comme un symbole de défense périphérique. C'est aussi l'emblème de l'austérité, de la misanthropie. De là peut découler toute une série d'interprétations qu'il serait hasardeux de développer ici sur base d'informations et de certitudes plus que ténues.

France Capon


Bibliographie

Léon DEWEZ, Les peintures anciennes de la collection Wittert, Liège, 1949 (Bibliotheca Universitatis Leodiensis, n° 2), n° 11, p. 31.
J. CHEVALIER (dir.), Dictionnaire des symboles, Paris, 1969, p. 174.
Pascal JOANNES, Etudes par les méthodes scientifiques de tableaux appartenant à la collection Adrien Wittert, Université de Liège, mémoire de licence dactylographié, 1980-1981, p. 167-168.
Serge ALEXANDRE, La peinture et la sculpture. La donation Wittert, dans DUCHESNE Jean-Patrick (dir.),
Le Patrimoine artistique de l'Université de Liège, Liège, 1993, p. 30.
Timothy HYMAN, Roger MALBERT, Carnivalesque, catalogue d'exposition, Londres, Hayward Gallery, 2000.



Université de Liège - Service des Collections artistiques - E-mail : wittert@ulg.ac.be

Page créée le 28 septembre 1999 - modifiée le 16 mai 2007


Le diptyque est exposé au


KKKKKoninklijk Museum voor Schone Kunsten AntwerpenKKKK
Musée royal des Beaux-Arts Anvers
http://www.kmska.be/

Exposition
Les Primitifs flamands,
les plus beaux diptyques
3 mars - 27 mai 2007