DOSSIERS WITTERT
Liens

Copyright

Université de Liège - Belgique
Service des Collections artistiques - Galerie Wittert - Agenda des Expositions



23 novembre - 21 décembre 2007
Exposition

LEON FREDERICQ
ARTISTE ET CHERCHEUR


Jacques OCHS, Portrait de Léon Fredericq, encre et pastels, inv. 24070.


Léon FREDERICQ (Gand, 1851 - Liège, 1935)

1851 : Naissance à Gand le 24 août de Léon Fredericq, deuxième fils de César Fredericq, médecin et conseiller communal, et de Mathilde Huet, ancienne directrice d’un pensionnat de jeunes filles. Issu d’une famille à l’intérêt marqué pour la science, la culture et la politique, il n’en sera pas le seul membre à s’illustrer.


1871 : Obtention du diplôme de Docteur en sciences naturelles de l’Université de Gand.

1875 : Obtention du diplôme de Docteur en médecine, chirurgie et accouchements de l’Université de Gand.

1875-1879 : Voyages d’études en France et en Allemagne et rencontres avec d’éminents scientifiques parmi lesquels Claude Bernard et Jules Marey à Paris, Henri de Lacaze-Duthiers à Roscoff, Felix Hoppe-Seyler à Strasbourg, Emil Du Bois-Reymond à Berlin …

1877 : Visite à Théodore Schwann, Professeur de physiologie à l’Université de Liège.

1878 : Obtention du grade de Docteur spécial en sciences physiologiques.

1879 : Nomination au titre de Professeur à l’Université de Liège à la chaire de physiologie où il succède à Théodore Schwann.
Membre correspondant de l’Académie royale de Belgique (Classe des Sciences).

1880 : Installation à Liège.

1881 : Mariage avec Bertha Spring, fille de Jean-Antoine Spring et sœur de Walthère Spring, tous deux professeurs à l’Université de Liège.


Léon FREDERICQ, Salzburg. Vue prise du chemin de la Carolinenhöhe, encre de chine, 1881, inv. 38117.

1882 : Membre correspondant de l’Académie de Médecine de Belgique.

1883 : Publication de la première édition d’Eléments de Physiologie humaine à l’usage des étudiants en médecine, en collaboration avec J.-P. Nuel.

1888 : Début de l’activité au nouvel Institut de Physiologie de la place Delcour, dont la construction démarre en octobre 1885. Inspiré des modèles allemands, l’édifice est le résultat d’une étroite collaboration entre Léon Fredéricq et l’architecte Lambert Noppius.

1892 : Organisation et présidence du 2e Congrès international de Physiologie qui se tient à Liège.
Obtention du titre de Chevalier de l’Ordre de Léopold.

1894 : Membre titulaire de l’Académie royale de Belgique (Classe des Sciences).

1899 : Participation au « Salonnet des cinq aquarellistes » au Cercle des Beaux-Arts de Liège, unique exposition réalisée de son vivant. Y figurent une vingtaine d’aquarelles de sa composition.

1904 : Directeur de la Classe des Sciences à l’Académie royale de Belgique.

1907 : Obtention du titre d’Officier de l’Ordre de Léopold.

1910 : Membre titulaire de l’Académie de Médecine de Belgique.

1921 : Admission à l’éméritat. Cette décision administrative n’interrompt cependant pas son activité scientifique et lui fournit l’occasion de satisfaire librement son goût des longs voyages.

1924 : Création de la Station scientifique des Hautes Fagnes (Mont Rigi) dont il est l’un des fondateurs.

1931 : Obtention du titre de Baron.

1935 : Décès à Liège le 2 septembre.


Léon FREDERICQ, A bord du Sardinia, aquarelle, 1928, inv. 37981.

Renommé pour ses activités scientifiques, Léon Fredericq fut aussi un peintre et un dessinateur prolifique. En témoignent les quelque quatre cents aquarelles et dessins conservés aux Collections artistiques de l’Université de Liège. L’Institution garde bien d’autres témoignages de la carrière et de la vie du chercheur. Le Centre d’histoire des sciences et des techniques, fraîchement installé dans l’ancien Institut de Physiologie Léon Fredericq, possède une importante collection d’instruments ayant appartenu à l’illustre scientifique. La Bibliothèque générale de Philosophie et Lettres abrite, quant à elle, de nombreux documents d’archives ainsi que la plupart des publications du chercheur. Enfin, le Fonds Léon Fredericq, qui poursuit son action de soutien et de promotion de la recherche biomédicale à l’Université de Liège et au CHU, fête cette année son vingtième anniversaire. L’occasion était belle de rendre hommage au célèbre chercheur et à l’artiste discret


Exposition accessible du 23 novembre au 21 décembre 2007,
du lundi au vendredi, de 10h à 12h30 et de 14h à 17h ou sur rendez-vous.
Les 28 novembre et 11 décembre jusqu’à 18h30.

Vernissage le jeudi 22 novembre à 18h00

Entrée libre.

Collections artistiques de l’Université de Liège
(Galerie Wittert)
Place du 20-Août, 7
4000 Liège

Catalogue disponible
Prix de vente : 4 €

Contact presse :
Edith Micha
Tél. 04 366 56 07
Fax. 04 366 58 54
Courriel : emicha@ulg.ac.be



Léon FREDERICQ, Heyst, aquarelle, 1893, inv. 37879.


Léon FREDERICQ, Roscoff, aquarelle, 1913, inv. 37997.


Léon FREDERICQ, Méry, aquarelle, s.d., inv. 38192.


Léon FREDERICQ, Biskra. Jardin de l’Hôtel Royal, aquarelle, 1923, inv. 37963.


Catalogue de l'exposition :

Léon Fredericq, artiste et chercheur, Galerie Wittert, Liège, 23 novembre - 21 décembre 2007, illustrations en noir et blanc, 40 pages, 4 €


>> pour commander le catalogue
>> liste des catalogues disponibles


 

Université de Liège - Service des Collections artistiques - E-mail : wittert@ulg.ac.be

Page créée le 15 novembre 2007 - modifiée le 27 novembre 2008