DOSSIERS WITTERT
Liens

Copyright
statistiques

Université de Liège (Belgique) - Collections artistiques - Florilège

Matthäus GREUTER (Strasbourg, 1564/1566 - Rome, 1638)

1564/1566 : naissance de Matthaüs Greuter à Strasbourg
1593 : départ pour l’Italie avec une première escale à Lyon
1594-1602 : Greuter est actif à Lyon, avant de partir pour Avignon
1606 (avant) : Matthaüs Greuter se fixe à Rome
1628 (à partir de) : Greuter occupe diverses fonctions dans l’archiconfrérie germanique du Campo Santo
1638 : le 22 août, décès de Matthaüs Greuter à Rome


Matthaüs Greuter a gravé d’après des œuvres de (liste partielle) :

DIETTERLIN Wendel (1550-1599)
MARTINI Innocenzo (1551-1623)
SPECKLIN Daniel (1536-1589)


Jardins du cardinal Montalto, par Matthäus Greuter


Eau-forte et burin
26,4 x 37,8 cm
s.d.
Legs Wittert (1903)
Inventaire n° 37165

La gravure de Greuter montre une partie de la villa Montalto telle qu’elle se présentait en 1620. Elle fait partie d’une suite de vues de jardins de Rome parmi lesquelles on trouve la villa Borghèse ou encore la villa du grand duc de Toscane, conservées également aux Collections artistiques de l’Université de Liège.

En 1576, le cardinal Felice Peretti, dit Montalto d’après son lieu de naissance, pape sous le nom de Sixte-Quint de 1585 à 1590, avait acheté trois vignes situées entre le Viminal et l’Esquilin, non loin de la basilique de Sainte-Marie Majeure. C’est là qu’il fit ériger, vraisemblablement entre 1578 et 1581, d’après les plans de Domenico Fontana, une villa entourée d’un jardin à dessin géométrique et d’un parc. Aujourd’hui, la villa Montalto a fait place à la gare centrale de Rome.

Un mur d’enceinte comprenant une tour à l’angle Nord-Ouest entoure l’ensemble de la propriété. Il est percé de deux entrées, une principale, la Porta Viminalis (en bas, à gauche) et une secondaire, la Porta Quirinalis (en haut, à droite). De la Porta Viminalis partent trois allées aménagées en faisceau. Les parterres entre les allées sont décorés de deux fontaines. L’allée centrale mène au bâtiment principal, le Palazzetto Felice. Elle est plantée de cyprès alors que les allées latérales sont ornées de statues, reliefs et autres décorations antiques en marbre. Le Palazzetto est une construction à deux étages, couronnée d’une petite tour à logia.

A sa gauche et à sa droite, sont aménagés sur estrades des petits jardins privés (giardini secreti). L’arrière du Palazzetto est longé par un chemin menant vers une série de parterres géométriques, ornés de plantations, de statues et de fontaines. En haut, à gauche de la gravure, on distingue un grand bassin à poissons dominé par la statue de Poséidon. A proximité de la Porta Quirinalis se trouve le Palazzo à Termine érigé par Sixte-Quint parce que le Palazzetto Felice s’était avéré trop exigu pour accueillir toute la cour pontificale. Cette construction fut ornée de fresques par Giovanni Guerra et Cesare Nebbia. Derrière le Palazzo à Termine se situent les ruines des thermes de Dioclétien. A l’arrière du Palazzetto Felice et non visible sur la gravure de Greuter s’étend un grand parc dominé par deux petites collines couronnées de statues.

Philippe Minke, 2ème licence en histoire de l’art et archéologie, syllabus, cours d’histoire de la gravure, Université de Liège, année académique 2005-2006.


La force de Vénus, par Matthäus Greuter

Eau-forte et burin
21,6 x 31,2 cm
1587
Legs Wittert (1903)
Inventaire n° 37167


Matthäus Greuter : bibliographie

NAGLER, G.-K., Neues allgemeines Künstler-Lexicon, vol. 5, Munich, 1837, p. 365-366.
LE BLANC, C., Manuel de l’amateur d’estampes, vol. 2, Paris, 1856, p. 320-321.
NAGLER, G.-K., Die Monogrammisten, vol. II, Munich, 1860, p. 1036.
Ibidem, vol. IV, Munich, s.d., p. 575.
BENEZIT, E., Dictionnaire critique et documentaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs de tous les temps et de tous les pays, nouvelle édition, vol. 5, Paris, 1976, p. 198.
THIEME, U., BECKER, F., Allgemeines Lexikon der bildenden Künstler von der Antike bis zur Gegenwart, vol. XV, Leipzig, 1922, p. 7-8.
HOLLSTEIN, F.-W.-H., German Engravings, Etchings and Woodcuts, ca 1400-1700, vol. XII, Amsterdam, 1983, p. 107-174.
Reflets d’Italie, catalogue d’exposition, Liège, Collections artistiques de l’Université, 2006, notice 23.

Université de Liège - Service des Collections artistiques - E-mail : wittert@ulg.ac.be

Page créée le 10 septembre 2007 - modifiée le 10 septembre 2007


Chaque mois, un site à découvrir