DOSSIERS WITTERT
Liens

Copyright

Université de Liège (Belgique) - Collections artistiques - Florilège

Fabrizio CHIARI (Rome, c. 1615 - 1695)


1615 : naissance de Fabrizio Chiari à Rome
1635 : Autodidacte, essentiellement peintre et occasionnellement graveur à l’eau-forte, il devient membre de l’Académie Saint-Luc à Rome
1655 : Chiari est nommé à l’Académie du Mérite où il occupera différents postes qui le conduiront à participer à la décoration de plusieurs édifices romains civils et religieux.
1695 : décès de Fabrizio Chiari à Rome


Fabrizio Chiari a gravé d'après (liste partielle)

POUSSIN Nicolas
ZAMPIERI Domenico, dit le Dominiquin (1581 – 1641)



Mars et Vénus, par Fabrizio Chiari, d'après Nicolas Poussin



Eau-forte
28,2 x 38,4 cm
Signé et daté 1635
Publiée à Rome par Giovanni Giacomo de Rossi
Inventaire n° 27732

Il s’agit d’une allégorie de l’amour invitant la guerre à renoncer. Mars s’apprête à partir, malgré la réticence de Vénus et des anges et putti qui le retiennent.

A gauche, Cupidon, avec son carquois et son arc, montre du doigt ses parents. Il  personnifie l’amour  aveugle, ce qui justifie ses yeux bandés.

Au centre, Mars est sur le départ. Il est casqué et tient fermement son épée et son bouclier. Un putto lui rattache sa sandale. Il est contraint de quitter l’amour (Vénus) pour rejoindre la guerre. Un des deux angelots derrière lui l’invite à se décharger de son bouclier. L’autre s’apprête à remplacer son casque par une couronne végétale. Vénus l’invite à son tour à desserrer le trumeau de son épée. Derrière elle, un putto s’indigne du départ de Mars.

A droite de la composition, dans l’ombre, un adolescent mélancolique tient une cruche d’où s’écoule un liquide. Il pourrait s’agir de Bacchus, dieu du vin et des plaisirs. Son attitude boudeuse manifesterait sa déception de voir partir Mars, et le vin qui s’écoule évoquerait la fin des plaisirs.

A l’avant-plan droit, un putto grimpe sur le dos d’un chien, symbole de la fidélité du couple divin.

L’œuvre témoigne bien des préoccupations de Nicolas Poussin : l’idéalisation classique, le paysage échelonné en plans distincts (végétation, montagnes et ruines) et le soin du détail naturel et anatomique. Néanmoins, le bassin de Mars et le profil de Vénus ont été  gravés d’une manière disproportionnée par rapport à la peinture de Poussin. Enfin, on reconnaît bien le statisme classique du couple, ainsi que la grâce « idéale » des personnages s’activant autour d’eux.

Alix EVRARD, 1ère licence en histoire de l’art et archéologie, syllabus, cours d’histoire de la gravure, Université de Liège, année académique 2005-2006.



Vénus et l'Amour, par Fabrizio Chiari, d'après Nicolas Poussin



Eau-forte
27,8 x 37,8 cm
Signé et daté 1636
Publiée à Rome par Giovanni Giacomo de Rossi (1649)
Inventaire n° 27733

 


Index des personnages mythologiques dans les Collections artistiques de l'Université de Liège

Fabrizio Chiari : bibliographie

LE BLANC Charles, Manuel de l'amateur d'estampes, tome II, 1856 (réimpression, Amsterdam, 1970)
THIEME-BECKER, Allgemeines Lexikon der Bildenden Künstler von der Antike bis zur Gegenwart, Lepizig, vol. 6, 1912, p. 485.
BENEZIT E., Dictionnaire critique et documentaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, Paris, Librairie Gründ, 1976, tome II, p. 724.
Reflets d’Italie, catalogue d’exposition, Liège, Collections artistiques de l’Université, 2006, notice 11.

Fabrizio Chiari : sur Internet

www.artnet.com/artist/662050/fabrizio-chiari.html


Université de Liège - Service des Collections artistiques - E-mail : wittert@ulg.ac.be

Page créée le 27 octobre 2000 - modifiée le 6 septembre 2007


Chaque mois, un site à découvrir