Vers la modernité. Le XIXe siècle au Pays de Liège - Thématique - Album d'illustrations


La situation à la fin de l'Ancien Régime, les périodes française et hollandaise (1794-1830)

Le règne de Léopold Ier (1831-1865)

De l'avènement de Léopold II à la veille de l'exposition universelle de Liège (1865-1904)

Les arts plastiques à Liège (1865-1904)


Le contexte institutionnel

L'enseignement : essor de l'académie des Beaux-Arts (les bâtiments actuels sont inaugurés par Léopold II en 1895), de l'institut Saint-Luc et du Conservatoire de musique.

Les échanges avec l'extérieur :

Le voyage en Italie : la fondation Darchis accueille quatre artistes majeurs à Rome : Léon Philippet (qui y développe une part majeure de son oeuvre), Léon Mignon, Adrien de Witte et François Maréchal.

Les contacts avec Paris : Mignon et Rassenfosse

La célébrité internationale : Serrurier-Bovy

La diffusion : salons des Beaux-Arts, 1ère exposition des Arts anciens au Pays de Liège (1881), création de la Société d'Art et d'Histoire du Diocèse de Liège (1881), de la Société Le Vieux-Liège (1894), de l'Oeuvre des Artistes (1900). Publications (La peinture au pays de Liège, par Jules Helbig, en 1903, etc.)

Les musées : de grands mécènes développent les collections des musées existants (dons de tableaux de Boudin et de Monet au musée des Beaux-Arts en 1887 et en 1900 par Léopold Donnay et Eugène Dumont) ou jettent les bases des institutions futures : (don Ulysse Capitaine en 1871, don d'Otreppe de Bouvette, en 1865, pour le futur musée d'archéologie, don Lemille en 1883, au bénéfice du musée d'Armes, ouvert deux ans plus tard, legs Wittert en 1903). Jean-Simon Renier fonde le musée de Verviers en 1884. Création du musée Grétry en 1882 et du musée diocésain en 1891. La Ville de Liège achète la Maison Curtius et l'Hôtel d'Ansembourg.
Les artistes dominants et les réalisations majeures


Peinture et gravure

Léon Philippet
Evariste Carpentier
Émile Delperée (Huy)
Auguste Donnay
Émile Fabry (Verviers)
Gustave Halbart
Richard Heintz

Renaissance de l'École liégeoise de la gravure, sous l'impulsion d'Adrien de Witte - rôle d'Armand Rassenfosse - François Maréchal

Les maîtres de l'affiche : l'imprimerie Bénard et "le triumvirat triomphal de Liège" : Émile Berchmans, Auguste Donnay et Armand Rassenfosse

Sculpture


Apogée de la "statuomanie" : statues d'André Dumont, bustes de Montefiore-Levy et de Zénobe Gramme, érection de la statue de Charlemagne de Louis Jéhotte, projet de monument à Nicolas Defrecheux, décoration du pont des Arches, du palais provincial, de l'école industrielle, des nouvelles installations de l'université, du parc d'Avroy et des Terrasses (Le dompteur de taureaux, de Léon Mignon), du Pont de Fragnée et du Palais des Beaux-Arts, les fontaines "Montefiore", monument Cockerill à Seraing

Léon Mignon

Les petits maîtres de l'École liégeoise : Oscar Berchmans, les De Tombay, Paul Du Bois (Aywaille), Prosper Drion, Jules Halkin, Joseph Herman fils, Hippolyte Le Roy, Léopold Noppius, Joseph Pollard, Joseph-Louis Rulot, Antoine Sopers


Architecture et urbanisme


Apogée des styles historiques : expansion de l'ULg (l'École normale des Humanités - futur institut électrotechnique Montefiore, 1881; instituts de Zoologie et de Botanique et Pharmacie; construction de la façade actuelle du bâtiment central, architectes : Lambert Noppius, Paul Demany, etc., 1883-1889), le Conservatoire de Liège (1887), Jamar (Grand'Poste, en 1900-1901, gare de Liège-Palais), achèvement des restaurations de la collégiale et du Bethléem de Huy (1851-1892) par Vierset-Godin, église Saint-Antoine Ermite à Pepinster (1893-1899), par Clément Léonard

L'esthétique industrielle et les nouveaux matériaux : architecture ferroviaire, premières utilisations du béton armé par Paul Jaspar

Architecture Art nouveau : Serrurier-Bovy (sa maison, la Villa "L'Aube", en 1903, projets de maisons ouvrières), Paul Jaspar (maison d'Auguste Bénard, en 1895), à Spa Georges Hobé (villas) et Gustave Charlier (garage Bourguet, en 1902)

Urbanisme

Comblement des différents biefs d'Outremeuse et aménagement du quartier (1862-1876)
Adoption du projet de Blonden pour l'aménagement du quartier des Terrasses à Liège (1876)
Ouverture de la
rue Léopold à Liège (1877)
Lois sur les logements ouvriers (1889)
Creusement du nouveau lit de l'Ourthe Chênée-Fétinne (1902)



Arts décoratifs


Le mobilier et la décoration Art nouveau : Gustave Serrurier-Bovy, Émile Jaspar, décors intérieurs d'Émile et Oscar Berchmans. Exposition de l'École de Glascow, organisée dès 1895, par Serrurier-Bovy

La Belle Époque du Val-Saint-Lambert : l'expansion (rachats des verreries de Herbatte, Jambes, Namur et Jemeppes, 1879-1883), les grands décorateurs et maîtres verriers du tournant du siècle : Léon Ledru et Philippe Wolfers. Verrerie d'Alexandre Amiable à Chênée

 

Université de Liège - Culture - exposition Vers la modernité - Liège (5 octobre 2001 - 20 janvier 2002)
2001 - mise à jour : 24 février 2007 - Collections artistiques - e-mail : wittert@ulg.ac.be