Vers la modernité. Le XIXe siècle au Pays de Liège - Thématique - Album d'illustrations

Histoire - Vie quotidienne - Sciences et techniques
Architecture et urbanisme - Affiches - Peinture, gravure et dessin - Sculpture - Photographie - Musique
Mobilier - Verrerie - Orfèvrerie


Henri-Joseph RUTXHIEL
Buste du compositeur liégeois André-Modeste Grétry (1805)


Marbre, 59 x 31 x 23,5
Liège, Musée de l'Art wallon



Liège © Musée de l'Art wallon


C'est une œuvre habitée, un portrait expressif et vivant que nous livre Rutxhiel. Le sculpteur était d'ailleurs fier de cette réalisation qu'il considérait comme son premier ouvrage. L'artiste nous présente le célèbre compositeur liégeois en Hermès et s'apparente à son maître Houdon, par le naturalisme dont il fait preuve.

Le buste fut exécuté dans des conditions un peu particulières. Rutxhiel avait émis le désir de faire un portrait du musicien et avait reçu en contrepartie de son protecteur Desmousseaux, préfet du département de l'Ourthe, l'assurance qu'il ferait tout pour que la ville lui en commande l'exécution en marbre s'il était réussi. Mais le sculpteur n'en fit qu'à sa tête et exécuta l'effigie en marbre tout en feignant de répondre ainsi à une commande du préfet ; suite à quoi il lui réclama le payement de 3000 francs pour le travail accompli. Mais Desmousseaux refusa d'accéder à cette requête. Il eut néanmoins la délicatesse de s'occuper de la mise en place d'une souscription publique à Liège pour en effectuer l'acquisition. Mais il en fut autrement car Rutxhiel donna l'œuvre à la Ville qui lui octroya la somme de 2400 francs à titre de remerciement.

David Bronze

Université de Liège - Culture - exposition Vers la modernité - Liège (5 octobre 2001 - 20 janvier 2002)
2003 - mise à jour : 23 février 2007 - Collections artistiques - e-mail : wittert@ulg.ac.be