Vers la modernité. Le XIXe siècle au Pays de Liège - Thématique - Album d'illustrations

Histoire - Vie quotidienne - Sciences et techniques
Architecture et urbanisme - Affiches - Peinture, gravure et dessin - Sculpture - Photographie - Musique
Mobilier - Verrerie - Orfèvrerie


La comtesse de Mercy-Argenteau et le Groupe des Cinq

Mili Balakirev, César Cui, Alexandre Borodine, Rimsky-Korsakov et Modeste Moussorgsky



Liège, © Société libre d'Emulation

Le Groupe des Cinq, formé par les compositeurs Mili Balakirev (1837-1910), César Cui (1835-1918), Alexandre Borodine (1833-1887), Rimsky-Korsakov (1844-1908) et Modeste Moussorsky (1839-1881) naît en Russie au début des années 1860. Alors qu'en 1861 le tsar Alexandre II décide d'abolir le servage en Russie, le monde artistique s'épanouit enfin. Les compositeurs les plus talentueux se rassemblent autour de la personnalité fougueuse de Balakirev. Le Groupe des Cinq, ennemi de l'enseignement traditionnel occidental imposé à la culture russe depuis des lustres, prône un "retour à la terre". Ce qui se traduit, en terme musical, par l'émergence d'une musique qui puise abondamment au folklore, aux chants populaires et aux chants religieux de l'Église Orthodoxe. Leurs compositions feront l'effet d'une bombe sur le monde occidental qui les découvre dès 1885. À Liège, grâce à l'impulsion donnée par la comtesse de Mercy-Argenteau (l'une des personnes les plus actives de l'Émulation) en faveur des musiciens russes, qu'un concert concentré sur des œuvres du Groupe des Cinq a lieu le 7 janvier 1885. C'est, paraît-il, à partir de ce moment que la musique des Cinq a commencé à s'imposer dans nos contrées.

Marlène Britta

Université de Liège - Culture - exposition Vers la modernité - Liège (5 octobre 2001 - 20 janvier 2002)
2003 - mise à jour : 23 février 2007 - Collections artistiques - e-mail : wittert@ulg.ac.be