Vers la modernité. Le XIXe siècle au Pays de Liège - Thématique - Album d'illustrations

Histoire - Vie quotidienne - Sciences et techniques
Architecture et urbanisme - Affiches - Peinture, gravure et dessin - Sculpture - Photographie - Musique
Mobilier - Verrerie - Orfèvrerie


Tramway électrique rue Louvrex à Liège (vers 1900)


Photographie noir et blanc (retirage)
Fin XIXe- début XXe siècle.
Liège, Musée des Transports en commun du Pays de Liège



©
TEC - Musée des Transports en commun du Pays de Liège


Devant les grilles du Jardin botanique passe un tram bondé de la ligne 3 (gare des Guillemins-gare de Vivegnis). Mise en service en octobre 1896, cette ligne est, dès l'origine, électrifiée et à voie unique sur la majeure partie de son parcours.

L'électrification progressive du réseau engendre des rectifications réglementaires et des modifications sur les lignes. Ainsi, l'ancien règlement du 7 juin 1872 est étendu au tramway électrique le 23 juillet 1897. La vitesse maximale de 12 km/h est maintenue, bien que la vitesse commerciale soit de 10 km/h, et elle est restreinte à 5 km/h à certains points stratégiques. D'autres mesures sont également adoptées : limitation du nombre de places afin de ne pas surcharger les voitures et gêner le conducteur, obligation d'utiliser un avertisseur sonore, priorité du tram sur les autres véhicules. En raison du succès rencontré auprès des voyageurs, une remorque est adjointe à la motrice sur la ligne principale et des croisements sont établis tous les 500 m pour faciliter le service. Dix voitures se succèdent à la cadence d'une toutes les 6 minutes. À partir du 28 juillet 1899, certaines d'entre elles sont dotées d'un second moteur.

Vanessa Krins

Université de Liège - Culture - exposition Vers la modernité - Liège (5 octobre 2001 - 20 janvier 2002)
2003 - mise à jour : 24 février 2007 - Collections artistiques - e-mail : wittert@ulg.ac.be