Vers la modernité. Le XIXe siècle au Pays de Liège - Thématique - Album d'illustrations

Histoire - Vie quotidienne - Sciences et techniques
Architecture et urbanisme - Affiches - Peinture, gravure et dessin - Sculpture - Photographie - Musique
Mobilier - Verrerie - Orfèvrerie


Louis SPAAK
La Société d'Harmonie à Verviers (1833-1835)



photo : Pierre Henrion ©Collections artistiques de l'Université de Liège


De style néoclassique, la construction de Spaak, réalisée en pierres et calcaire peint, présente sept travées enserrées de deux latérales plus larges, sur deux niveaux marqués par des cordons moulurés. Les travées centrales se composent d'un portique à colonnes doriques portant un étage ou colonnes doriques et cannelées alternent avec de hautes et larges baies. Une balustrade couronne la façade.

En 1859, le bâtiment est rénové et agrandi selon les plans d'Adolphe Thirion (1825-1862) : il annexe des parties latérales en retrait au corps du logis. À droite, il s'agit d'une entrée cochère donnant accès à la cage d'escalier.

La grande salle, située à l'étage, est également rénovée en 1859. Peinte à l'origine par Van Marcke (1815-1884), sa décoration actuelle est l'œuvre du liégeois Joseph Carpay (1822-1892). De style Louis XVI, la salle est ornée de pilastres corinthiens et d'un haut entablement mouluré. Le plafond en anse de panier est compartimenté et orné de peintures représentant des motifs floraux ou des figures allégoriques.

Sylvie Neven et Carole Carpeaux

Université de Liège - Culture - exposition Vers la modernité - Liège (5 octobre 2001 - 20 janvier 2002)
2003 - mise à jour : 24 février 2007 - Collections artistiques - e-mail : wittert@ulg.ac.be