Vers la modernité. Le XIXe siècle au Pays de Liège - Thématique - Album d'illustrations

Histoire - Vie quotidienne - Sciences et techniques
Architecture et urbanisme - Affiches - Peinture, gravure et dessin - Sculpture - Photographie - Musique
Mobilier - Verrerie - Orfèvrerie


Val Saint-Lambert
Verre à vin Louis-Philippe (1843)


Cristal incolore soufflé et taillé. 10,4 H.
Liège, Musée d'Archéologie et d'Arts décoratifs



Liège, © Musée d'Archéologie et d'Arts décoratifs


Une recherche dans les albums de vente du Val Saint-Lambert a permis de retrouver la pièce. L'inscription Louis / Philippe / 1843 (sur ou sous le 3, apparaît un 7) gravée à la pointe de diamant, au culot, indique qu'il s'agit d'un prototype. Le verre est présenté dans le catalogue de vente de 1843, sous la rubrique cristal taillé à larges côtes plates. Il n'appartient pas à un service proprement dit, mais à une série composée d'un verre extra, de six ordinaires (chacun ayant une hauteur différente) et du verre à Champagne. Sa conception est assez proche du service Poniatowsky édité pour la première fois dans le même tarif. La coupe et la jambe sont taillées de six côtes plates, décor classique très fréquent durant cette période, la base de la coupe présente un décor taillé alternativement de pointes de diamant et de pointes tronquées, motifs que l'on rencontre surtout dès le début du XIXe siècle. Il faut remarquer que dans ce catalogue comme dans celui de 1847, la forme et les décors de plusieurs verres et gobelets rappellent manifestement les productions contemporaines de la Bohème. Les verreries de cette contrée jouissaient d'un grand succès dans nos régions, principalement en raison de leurs silhouettes très découpées et de leurs colorations vives et diversifiées.

Isabelle Verhoeven

Université de Liège - Culture - exposition Vers la modernité - Liège (5 octobre 2001 - 20 janvier 2002)
2003 - mise à jour : 24 février 2007 - Collections artistiques - e-mail : wittert@ulg.ac.be