Vers la modernité. Le XIXe siècle au Pays de Liège - Thématique - Album d'illustrations

Histoire - Vie quotidienne - Sciences et techniques
Architecture et urbanisme - Affiches - Peinture, gravure et dessin - Sculpture - Photographie - Musique
Mobilier - Verrerie - Orfèvrerie


Gustave SERRURIER-BOVY
Table de nuit Silex (1905)


Peuplier, 79 x 42 x 37 cm
Liège, Musée d'Archéologie et d'Arts décoratifs



Liège, © Musée d'Archéologie et d'Arts décoratifs


Cette table de nuit a été fabriquée dans le cadre du Concours pour la décoration et le mobilier des habitations à bon marché érigées à Cointe, concours organisé lors de l'Exposition universelle de 1905. C'est à cette occasion que l'artiste fait découvrir au public l'aspect le plus novateur de son œuvre. Le programme du concours est très clair : ce qu'il faut, c'est rendre le logement ouvrier agréable et agréable à habiter. Pour ce faire, le prix de vente est de première importance. Le bon marché sera atteint par l'utilisation de matériaux simples, tels que le peuplier ou le sapin, et par une mise en œuvre facile et pratique. Ce mobilier en kit, baptisé Silex, marque une étape fondamentale dans le domaine du design. En valorisant les bois simples par la décoration au pochoir, Serrurier parvient à atteindre son idéal : créer un art pour tous. Il tente également de faire éclater les barrières d'un art destiné à certaines classes sociales. La preuve en est que les chambres de l'étage du Château de la Cheyrelle sont meublées de la même façon. Serrurier montre ainsi que le mobilier Silex, aux vis apparentes et décoré de motifs au pochoir, peut égayer l'intérieur bourgeois comme l'intérieur ouvrier.

Julie Bawin

Université de Liège - Culture - exposition Vers la modernité - Liège (5 octobre 2001 - 20 janvier 2002)
2003 - mise à jour : 24 février 2007 - Collections artistiques - e-mail : wittert@ulg.ac.be