Vers la modernité. Le XIXe siècle au Pays de Liège - Thématique - Album d'illustrations

Histoire - Vie quotidienne - Sciences et techniques
Architecture et urbanisme - Affiches - Peinture, gravure et dessin - Sculpture - Photographie - Musique
Mobilier - Verrerie - Orfèvrerie


Félix JASTREBSKI et Hubert HANS
Piano droit (milieu XIXe siècle)


Gouache sur bois, 125 x 140 x 60 cm
Marque sur la barre d'adresse "Félix Jastrzebski, facteur de S.M. le Roi à Bruxelles", signé H. Hans sur les côtés
Spa, Musée de la Ville d'eaux



© Spa Musée de la Ville d'Eaux


Cet instrument, pour le moins original, date de l'âge d'or de la production de pianos à Bruxelles qui commence avec la création du royaume. Il résulte du savoir-faire de deux artistes : le facteur de piano d'origine polonaise Félix Jastrzebski (1805-1874) et le peintre spadois Hubert Hans, actif entre 1847 et 1880.

Lors de son installation à Bruxelles en 1831, Félix Jastrzebski travaille pour la manufacture de pianos de Herman Lichtenthal. Une dizaine d'années plus tard, il s'installe à son compte et ce piano est probablement l'une de ses premières réalisations personnelles puisque l'instrument porte deux médailles "1er prix Bruxelles 1841" et "Prize Medal Londres 1851".

Le piano est composé d'une mécanique à baïonnettes placée dans un meuble de style Napoléon III. La caisse de l'instrument est entièrement recouverte d'un placage d'érable moucheté teinté. Deux consoles soutiennent le plateau du clavier et présentent une décoration sculptée assez massive qui contraste avec les parties métalliques (poignées, pédales et chandeliers) de facture plus délicate.

On sait peu de choses concernant Hubert Hans. Spécialisé dans les représentations florales, le peintre prouve sa maestria dans cette somptueuse décoration qui compte une trentaine de variétés de fleurs et d'essences régionales. Cette ornementation a été réalisée tardivement car lors de la présentation de cette pièce à l'Exposition universelle de Londres, Albin Body regrettait "que le facteur ne l'eût pas fait orner de peintures".

Marie-Christine Schils

Université de Liège - Culture - exposition Vers la modernité - Liège (5 octobre 2001 - 20 janvier 2002)
2003 - mise à jour : 24 février 2007 - Collections artistiques - e-mail : wittert@ulg.ac.be