Vers la modernité. Le XIXe siècle au Pays de Liège - Thématique - Album d'illustrations

Histoire - Vie quotidienne - Sciences et techniques
Architecture et urbanisme - Affiches - Peinture, gravure et dessin - Sculpture - Photographie - Musique
Mobilier - Verrerie - Orfèvrerie


Léon MIGNON
Buste de Guillaume Ferdinand Joseph Piercot
(1871)


Marbre blanc, 73 x 52 x 30 cm.
Signé et daté à gauche sous la poitrine : L. Mignon, 1871
Autre(s) inscription(s) : PIERCOT (sur le socle à l'avant)
Liège, Musée de l'Art wallon



Liège © Musée de l'Art wallon


En 1871, Léon Mignon termine ses études à l'Académie des Beaux-Arts de Liège et expose au Salon de Gand, ses premières œuvres. Parmi celles- ci se trouve le buste de Guillaume Ferdinand Joseph Piercot (Bruxelles, 1797 - Bruxelles, 1877). Cet homme politique libéral a été nommé ministre de l'intérieur de 1852 à 1855. Il a également été bourgmestre de Liège à plusieurs reprises entre 1842 et 1877. Il est notamment connu pour avoir introduit la distribution d'eau à Liège.

Léon Mignon figure son modèle vêtu d'un costume officiel orné de broderies et de décorations. Guillaume Piercot porte la tête haute. Son regard est fier et attentif. Un léger sourire se dessine sur ses lèvres. Remarquons le zèle avec lequel l'artiste reproduit les traits de ce personnage, ne s'attachant pas à l'embellir, le rajeunir ou encore à lui enlever quelques rides.

Piercot n'est pas le seul homme politique représenté par Mignon. En effet, d'autres comme Frère-Orban et Joseph Brand ont bénéficié de ses talents de portraitiste. Il ne se limita pas non plus au monde politique, mais brossa également les portraits de peintres, de sculpteurs, de musiciens, d'écrivains et de particuliers de son époque.

Sandrine Langohr

Université de Liège - Culture - exposition Vers la modernité - Liège (5 octobre 2001 - 20 janvier 2002)
2003 - mise à jour : 24 février 2007 - Collections artistiques - e-mail : wittert@ulg.ac.be