Vers la modernité. Le XIXe siècle au Pays de Liège - Thématique - Album d'illustrations

Histoire - Vie quotidienne - Sciences et techniques
Architecture et urbanisme - Affiches - Peinture, gravure et dessin - Sculpture - Photographie - Musique
Mobilier - Verrerie - Orfèvrerie


Jean-Mathieu NISEN
Portrait du procureur Jean-Joseph Raikem (1880)


Huile sur toile, 235 x 107 cm
Signé et daté en bas à gauche : J.M. Nisen 1880
Liège, Musée de l'Art wallon



Liège © Musée de l'Art wallon


Jean-Joseph Raikem (1787-1875) est un jurisconsulte et un homme d'état. Nommé procureur général près la Cour d'appel de Liège en 1830, il le restera jusqu'en 1867. Auteur de neuf rapports sur le droit constitutionnel, il écrivit aussi en 1870 une brochure intitulée Quelques événements du temps de Notger. Puis, il consacre les dernières années de sa vie à la publication des Coutumes du pays de Liège (2 vol).

Ce portrait a été réalisé d'après une photographie de 1867 qui fixe les traits de Raikem âgé de 80 ans.
Nisen avait déjà représenté le personnage en 1868 en une toile conservée dans la première chambre de la Cour d'appel du Palais de Justice de Liège.

Dans le portrait de 1880, Raikem est représenté debout en pied. C'est une vision idéalisée du personnage que nous livre Nisen, qui fixe l'apparence autoritaire du jurisconsulte, vêtu de sa robe rouge bordée d'hermine, ornée de la plaque de commandeur de l'ordre de la couronne, et tenant simplement un ouvrage rappelant la loi et ses écrits. La frontalité de la représentation achève d'imposer la stature du personnage, duquel il émane une grande impression de dignité. Une sculpture caricaturale attribuée à Michel Decoux représente Raikem au même âge.

Vanessa Mastronardi

Université de Liège - Culture - exposition Vers la modernité - Liège (5 octobre 2001 - 20 janvier 2002)
2003 - mise à jour : 23 février 2007 - Collections artistiques - e-mail : wittert@ulg.ac.be