Vers la modernité. Le XIXe siècle au Pays de Liège - Thématique - Album d'illustrations

Histoire - Vie quotidienne - Sciences et techniques
Architecture et urbanisme - Affiches - Peinture, gravure et dessin - Sculpture - Photographie - Musique
Mobilier - Verrerie - Orfèvrerie


Richard HEINTZ
La Roche Noire à Sy (mars 1905)


Huile sur toile, 104 x 125 cm
Signée en bas à droite Ric. Heintz
Liège, Musée de l'Art wallon



Liège © Musée de l'Art wallon


L'œuvre fut acquise par la ville pour la somme de 1.000 francs l'année même où elle avait été montrée à l'Exposition Universelle de Liège. Heintz y avait fait forte impression auprès de ses aînés et des amateurs d'art. Il allait ainsi être remarqué par Bruxelles où il expose au Cercle artistique la même année et où il est convié par Octave Maus au Salon de La Libre Esthétique en 1906. Il reçoit en outre la bourse de la Fondation Darchis.

Richard Heintz découvre Sy pour la première fois en 1890 et est littéralement conquis. Il y part pour quelques jours, y reste des mois voire une année entière. La Roche noire est son thème de prédilection. Avant sa canalisation, l'Ourthe entre Hamoir et Sy était très torrentueuse et formait au pied du grand rocher un gouffre "noir" d'où le nom qui lui fut donné. La rudesse du lieu, la silhouette massive du roc se découpant sur les berges de la rivière seront désormais pour Heintz une source d'inspiration inépuisable. Outre ce tableau, on connaît de nombreuses versions, dont plusieurs conservées au Musée d'Art wallon,(e.a. La Roche noire au soleil, mars 1916) et celle du musée d'Art moderne de Bruxelles exécutée en 1928, Le rocher de la Vierge-Sy/La roche noire.

Gaëtane Warzée

Université de Liège - Culture - exposition Vers la modernité - Liège (5 octobre 2001 - 20 janvier 2002)
2003 - mise à jour : 23 février 2007 - Collections artistiques - e-mail : wittert@ulg.ac.be