Vers la modernité. Le XIXe siècle au Pays de Liège - Thématique - Album d'illustrations

Histoire - Vie quotidienne - Sciences et techniques
Architecture et urbanisme - Affiches - Peinture, gravure et dessin - Sculpture - Photographie - Musique
Mobilier - Verrerie - Orfèvrerie


Gustave HALBART
Place Bab-el-Souika à Tunis (1876)


Huile sur toile, 44 x 65 cm
Signée en bas à droite
Liège, Musée de l'Art wallon



Liège © Musée de l'Art wallon


Réalisée lors du périple de Gustave Halbart en Afrique du Nord, l'œuvre ne manque pas d'intérêt. La vogue de l'orientalisme était encore dans l'air du temps mais les peintres de l'époque s'attachaient plus à l'Afrique du Nord et aux pays du bassin méditerranéen pour la qualité de leur luminosité que pour le pittoresque. La comparaison avec l'œuvre de Théo Van Rysselberghe, Fantasia arabe, peinte en 1884, est intéressante.

Annick Houyon et Gaëtane Warzée

Université de Liège - Culture - exposition Vers la modernité - Liège (5 octobre 2001 - 20 janvier 2002)
2003 - mise à jour : 23 février 2007 - Collections artistiques - e-mail : wittert@ulg.ac.be