Vers la modernité. Le XIXe siècle au Pays de Liège - Thématique - Album d'illustrations

Histoire - Vie quotidienne - Sciences et techniques
Architecture et urbanisme - Affiches - Peinture, gravure et dessin - Sculpture - Photographie - Musique
Mobilier - Verrerie - Orfèvrerie


Evariste CARPENTIER
Le petit étang (vers 1900)


Huile sur toile, 64/80 cm
Signé en bas à gauche : Evte Carpentier
Verviers, Musées communaux



© Verviers, Musées communaux


Ce tableau du Musée de Verviers est un des petits chefs-d'œuvre de Carpentier. Il est représentatif de son travail, qui à cette époque, est fortement apparenté aux productions contemporaines d'Émile Claus et de Théodore Verstraeten, ses condisciples à l'Académie d'Anvers. Le peintre s'inscrit ici dans une tradition instaurée par Jules Bastien-Lepage, un des spécialistes de la "peinture de paysans" comme la désignent souvent nos voisins français. Néanmoins, si l'inspiration est encore puisée dans le monde rural, duquel Carpentier est issu, rappelons-le, la technique quant à elle a bien fait du chemin depuis l'exécution de La laveuse de navets en 1890. La touche est légère, papillonnante en particulier dans les morceaux de nature. Le ton lui aussi a changé : le rude labeur des travaux des champs a disparu. C'est un aimable divertissement champêtre auquel le spectateur assiste ici : le babillage des deux fillettes de l'avant-plan sur fond de gentil coin de campagne où il fait bon cueillir des brassées d'herbes et de fleurs. La quête du rendu lumineux a désormais pris le pas sur le sujet représenté. Les taches de lumière filtrant à travers la chapeau de paille sur le visage de la petite-fille sont un détail particulièrement révélateur.

Stéphanie Defays et Gaëtane Warzée

Université de Liège - Culture - exposition Vers la modernité - Liège (5 octobre 2001 - 20 janvier 2002)
2003 - mise à jour : 23 février 2007 - Collections artistiques - e-mail : wittert@ulg.ac.be